Nom de famille : au cœur de la recherche généalogique

D’où vient mon nom ?
La quête du généalogiste se focalise tout naturellement, au début, sur la lignée patronymique, celle par laquelle s’est transmis le nom de famille, constituant fondamental de l’identité individuelle et familiale.

Quel nom de famille ?

Transmission du nom de familleSi la transmission du nom de famille représente le fil rouge de la recherche généalogique, un conseil anti-frustration s’impose d’emblée : il n’est pas rare, au cours de recherches sur un patronyme, de recenser un grand nombre d’orthographes distinctes. Le généalogiste averti devra, pratiquement dès la deuxième ou troisième génération, s’affranchir du carcan de l’orthographe « fixe » et penser « phonétiquement », afin de ne pas omettre lors de la consultation de tables décennales ou alphabétiques de registres les Audebert, Haudebert,Houdebert, qui peuvent tout-à-fait concerner des membres d’une même famille, voire d’une même fratrie.

L’onomastique

Cette science étudie l’histoire et l’étymologie des noms propres. Elle se divise en deux branches : l’anthroponymie, consacrée aux noms de personnes (anthroponymes), et la toponymie, consacrée aux noms de lieux (toponymes).

Découvrez tout l’intérêt des noms de famille pour votre généalogie : la formation des noms de familleles types de noms de familleles noms comme outils de recherche. Laissez-vous guider facilement avec le fil rouge législatif.