Profession, immigration, satut: question de méthode

Modérateurs : Animateurs, Heredis

Répondre
Avatar du membre
michelinec15
Messages : 2
Enregistré le : mercredi 1 juil. 2020 18:58
Localisation : Lausanne, Suisse

Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par michelinec15 » lundi 20 juil. 2020 13:03

Bonjour,

Pour le Québec au 17e siècle: Je veux pouvoir retrouver les individus qui répondent à un critère de premier colon, de statut d'immigrant, pouvant être décliné en différentes modalités (Fille du Roi, Régiment de Carignan, Fraser's Highlander, Grande Recrue de 1753, pionnier, métis, etc.).

Quelle serait la méthode la plus indiquée pour donner un statut à ces individus afin de permettre de les retrouver ultérieurement et les lister ?
Puis-je par exemple, ajouter une information dans la rubrique profession, même s'il ne s'agit pas d'une profession et que ce serait une information supplémentaire (genre: prof. soldat, ajout du statut: Régiment de Carignan ou Fraser'Highlander ?
La rubrique immigration ne me semble pas indiquée. Mais je me trompe peut-être.
Devrais-je passer par une rubrique personnelle ?

En plus, pour ces rubriques, je connais souvent le bateau d'arrivage et ses caractéristiques (date et port de départ/d'arrivée, capitaine, parfois diverses caractéristiques du voyage). Idem pour les soldats dont je connaît la Compagnie et ses caractéristiques -même son histoire-. Malheureusement, on ne peut pas, dans la version Mac-Hérédis-2020 intégrer des faits historiques. Ce serait bien utile et j'ai fait la proposition à Hérédis. Donc, n'hésitez pas à l'appuyer si vous en sentez aussi l’utilité.

J'ai beaucoup d'information généalogiques, lignées complètes pour le Québec depuis le 16e, plusieurs générations aussi avant la colonisation au niveau européen, mais je commence à peine à intégrer tout ça dans Mac-Hérédis 2020. J'aimerais être efficace et pertinente dans ma démarche.

Merci.
Cordialement,
Micheline Meunier
.............................................................................
MacMini 3GHz Intel Core i5 6 coeurs | 16 Go 2667 MHz DDR4
Intel UHD Graphics 630 1536 Mo LG 27 po 5120 x 2880
MacOS Catalina 10.15.5 | Mac-Hérédis 2020 V20.2.1

Avatar du membre
malijoli
Messages : 3857
Enregistré le : mercredi 8 juin 2011 19:00
Localisation : Haut-Vivarais

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par malijoli » lundi 20 juil. 2020 15:15

michelinec15 a écrit :
lundi 20 juil. 2020 13:03

Pour le Québec au 17e siècle: Je veux pouvoir retrouver les individus qui répondent à un critère de premier colon, de statut d'immigrant, pouvant être décliné en différentes modalités (Fille du Roi, Régiment de Carignan, Fraser's Highlander, Grande Recrue de 1753, pionnier, métis, etc.).

Quelle serait la méthode la plus indiquée pour donner un statut à ces individus afin de permettre de les retrouver ultérieurement et les lister ?
Dans la liste que vous donnez, il me semble que vous mélange différents types d'informations.
"Fille du Roi", est à mettre me semble-t-il dans le champ Qualité.
Dans le cas d'un militaire, je mets militaire dans le champ profession et je crée un évènement Professions surchargé (renommé) en grade pour mettre le grade dans le champ Descritption/Cause et le régiment dans la Note de cet évènement.

La rubrique immigration ne me semble pas indiquée. Mais je me trompe peut-être.
Si, l'évènement Immigration ou Emigration existe :
Capture d’écran 2020-07-20 à 15.16.29.png
Capture d’écran 2020-07-20 à 15.16.29.png (92.2 Kio) Vu 110 fois
Même si, malheureusement, les faits historiques n'existent pas avec Heredis Mac. Il y a des tas de possibilité our rentrer les informations.
Ne pas hésiter à utiliser les notes par exemple.

nota : ce que j'ai cité ne se veut pas être la seule méthode à utiliser. C'est la mienne. Mais vous trouverez certainement celle qui vous convient le mieux. Après, il vous faudra vous y tenir.
Cordialement
Marc

iMac Intel Core i5 32Go 27" fin 2015 et MacBook Air Intel Core i5 8 Go 13" début 2014
iPad (fin 2012), iOS 10.3.3
macOS Catalina 10.15.6, FireFox 79.0 & Heredis Mac 2020 20.2

Avatar du membre
mike
Messages : 21159
Enregistré le : dimanche 29 mai 2011 07:11
Localisation : Région parisienne

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par mike » lundi 20 juil. 2020 15:46

michelinec15 a écrit :
lundi 20 juil. 2020 13:03
Quelle serait la méthode la plus indiquée pour donner un statut à ces individus afin de permettre de les retrouver ultérieurement et les lister ?
Pour ce même besoin d'utiliser un critère distinctif pour plusieurs personnes, j'utilise une "Rubrique personnelle" (nommé "Particularités")
Son champ "Description est destiné à recevoir la ou les particularités des individus concernés, chacune en 1 ou très peu de mots ou symboles
La Note peut contenir un texte aussi explicite que souhaité (sans exagérer la longueur)
Je dispose également de la possibilité d'adjoindre un ou des médias (pas seulement des images), une date, un lieu si utile
La Recherche intelligente sait recherche des chaînes de caractères dans la Description de ces Rubriques ; elles sont aussi accessibles à la fonction Rechercher/Remplacer
Mais ce n'est pas une recommandation, seulement MON usage.

D'autre part, non seulement l'entièreté des informations des Rubriques personnelles est reprise dans les éditions de documents, mais, au moins sur PC, leur Description peut être insérée dans les cases des arbres illimités
Cordialement.
Mike

AuroraR8 : Intel Core i9-9900K 3,60 GHz - RAM 16 Go - SSD 1 To + RAID1 2 DD 1 To - onduleur 510 W
W10 Pro - Firefox - McAfee LiveSafe
Heredis EN + FR

Avatar du membre
stehle
Animateur
Messages : 4659
Enregistré le : lundi 20 juin 2011 19:34
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par stehle » mardi 21 juil. 2020 09:23

malijoli a écrit :
lundi 20 juil. 2020 15:15
"Fille du Roi", est à mettre me semble-t-il dans le champ Qualité.
Je n'en suis pas certain, mais il me semble que dans ce contexte, "Fille du Roi" se fasse pas vraiment référence à un titre de noblesse ;)

La méthode de Mike me semble également la plus pertinente, permettant par là même d'utliser la recherche intelligente.
Cordialement
Yves -    
Bénévole
****************************************************************
Core i7 / 16Go RAM / SSD 240Go / W10/ 2560x1440 / Edge & FF /Heredis19.x
Portable Pentium IV / WinXP
iPhone 8 + iPhoneSE + iPad mini / iOS… à jour[/color]

pjmbarre
Animateur
Messages : 3599
Enregistré le : mercredi 20 juil. 2011 10:55
Localisation : Paris

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par pjmbarre » mardi 21 juil. 2020 10:05

pour info : trouvé dans Wikipedia
Les Filles du roi (ou « Filles du Roy », selon la graphie de l'époque) sont des jeunes femmes (environ 8001) envoyées en Nouvelle-France sous la tutelle du roi Louis XIV, entre 1663 et 1673, pour s'y marier, y fonder un foyer et établir une famille pour coloniser le territoire.
Cordialement
Pierre Barré
Imac 21,5"-Intel Core I5 3Ghz - RAM 16Go - OS-X v.10.15.4 - Rés 4096x2304
HP Pavillon 17,3" - Intel Core I5 - 2,5 Ghz - RAM 8Go - Windows 10 (1809)- Rés 1600x900
ASUS MemoPad7 ME572C - Android 5.0.1 - Rés 1920x1200

Avatar du membre
mike
Messages : 21159
Enregistré le : dimanche 29 mai 2011 07:11
Localisation : Région parisienne

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par mike » mardi 21 juil. 2020 10:51

stehle a écrit :
mardi 21 juil. 2020 09:23
il me semble que dans ce contexte, "Fille du Roi" se fasse pas vraiment référence à un titre de noblesse ;)
Pour beaucoup c'était des filles arrêtées pour "petite vertu" et expédiées peupler le Nouveau monde ... (sans vouloir chagriner personne)
Cordialement.
Mike

AuroraR8 : Intel Core i9-9900K 3,60 GHz - RAM 16 Go - SSD 1 To + RAID1 2 DD 1 To - onduleur 510 W
W10 Pro - Firefox - McAfee LiveSafe
Heredis EN + FR

Avatar du membre
michelinec15
Messages : 2
Enregistré le : mercredi 1 juil. 2020 18:58
Localisation : Lausanne, Suisse

Re: Profession, immigration, satut: question de méthode

Message par michelinec15 » mardi 21 juil. 2020 12:18

"Fille du Roy", "fille de petite vertu". C'est une erreur courante. Un mythe qui a été déboulonné il y a belle lurette par les historiens.
Sans doute parce qu'elles viennent, au début du moins, de l'Hôpital général de Paris, dont l'annexe féminine de la Salpêtrière, où résidaient des malades, des folles, des orphelines indigentes et même des filles de bonne famille. On y plaçait sa fille comme dans un couvent bon marché ! Et en principe on excluait les femmes dont les mœurs suspectes les disqualifiaient de l'assistance publique.


Une plaque à la Salpêtrière indique qu'entre 1663 et 1673, 240 filles parmi les 327 de Paris et sa région quittèrent l'enclos de la Salpêtrière. Sur les plus de 700 Filles du Roy qui émigrèrent en Nouvelle France.
Plus de la moitié des Filles du Roy étaient orphelines de père.

Elles étaient recrutées par diverses personnes (Colbert, Jean Talon, ...) en se basant sur leurs inclinations et leurs aptitudes et devaient ensuite avoir l'approbation des autorités coloniales. Et devaient fournir un "certificat de bonne conduite". Mais elles n'étaient pas toutes des anges et on en a trouvé une petite douzaine qui ont été prostituées (sur les plus de 700).

À leur arrivée, elles étaient placées sous l'autorité religieuse ou de familles et se mariaient en général dans les six mois après un "apprentissage" à leur nouveau pays.
Moins d'une cinquantaine appartenaient à l'élite (des "Demoiselles"), mais dès 1668 on cherchait surtout l'apport de femmes robustes et aptes au travail dans une contrée rude. Bon nombre des femmes de Paris étant mal préparées aux difficultés de la vie paysanne canadienne, les recrues suivantes furent recrutées dans l'Île de France, puis dans de petites villes et régions rurales, à travers les institutions de charité souvent.
Dans un environnement canadien plus riche en ressources alimentaires et de faible densité, elles ont eu de nombreux enfants et elle ont vécu plus longtemps que leurs cousines de France.
Et le fait que ces Filles du Roy provenaient d'institutions et de régions de France où le français, et non un patois, était la langue commune a pu contribuer à l'unification de la langue française en sol canadien au 17e siècle.

Donc elles étaient des femmes honnêtes et de bonne foi, robustes, ayant souvent décidé d'elle-même de tout quitter pour fonder une famille au Canada. De nombreux ouvrages et documents historiques traitent de leurs origines et de leur classement social et on n'y trouve aucune preuve d'une immigration massive de filles de joie en Nouvelle-France.

Réf.: https://www.lesoleil.com/actualite/myth ... b90618d89e
Cordialement,
Micheline Meunier
.............................................................................
MacMini 3GHz Intel Core i5 6 coeurs | 16 Go 2667 MHz DDR4
Intel UHD Graphics 630 1536 Mo LG 27 po 5120 x 2880
MacOS Catalina 10.15.5 | Mac-Hérédis 2020 V20.2.1

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : gquedeville et 1 invité